Une pincée de joie. Ou deux. Ou trois.

Je déteste changer les draps. (Ok, je commence un blog optimiste, positif, et mes premiers mots sont « je déteste »… Normal!) Je déteste changer les draps, oui, mais la nuit parfois ça a du bon. Cette nuit par exemples. Milo s’était endormi sur le canapé directement en rentrant d’une heure de vélo dehors. Sans douche, sans…